in , ,

On note: Gun Akimbo (Prime Vidéo)

Le film évènement d’Amazon Prime vidéo est disponible depuis fin mars. Près de deux ans après le buzz de la photo de Daniel Radcliffe qui annonçait un film aux airs déjantés, qu’en est il vraiment ? J’ai regardé le film hier soir, verdict !

N'ai pas peur Daniel, ca devrait pas trop mal se passer.

Gun Akimbo, c’est quoi ? C’est l’histoire de Miles, petit développeur dans une société de jeux vidéo pour mobile, se réveille avec des pistolets vissés aux mains un beau matin après avoir insulté la mauvaise personne sur le dark web. Il participe désormais malgré lui à un terrible jeu de chasse à l’homme, le Skizm. Il a désormais 24 heures pour tuer la championne du Skizm, la dangereuse Nix.

Harley Qui... Euh Nix! Désolé.

Avec un scénario qui tient dans un vrai mouchoir de poche, autant vous dire que je n’ai pas apprécié ce film pour sa profondeur. En effet, si je devais résumer Gun Akimbo, je dirais qu’un peu de chasse à l’homme, un peu de Kick Ass, une légère dose d’Harley Quinn, le tout mixé avec de l’ecstasy et nous voilà avec ce divertissement pas des plus réfléchis mais redoutablement efficace. Si le film a pu bénéficier d’un certain buzz et a su susciter l’intérêt de certains, il est cependant un peu décevant sur quelques aspects. Les sous textes sont inexistants (ou presque), le scénario sans être une purge, ne sert que de prétexte et ne s’emballe jamais, quant à l’écriture des personnages, elle est aussi faible que celle des télétubies. Pour autant, j’ai clairement passé un bon moment devant ce film totalement déjanté, décomplexé au possible avec un peps pas permis. Gun Akimbo défoule à la manière d’un Hardcore Henry et ça fait du bien. Le film est violent certes, mais il bénéficie d’une photographie soignée et d’un dynamisme visuel à toute épreuve. Ni trop long, ni trop court, Gun Akimbo ravira les fans de film pop ou les nerveux de fin de soirée en manque de sommeil.  

Y a t'il un cheat-code pour avoir les munitions infinies ?

Le film ne divisera pas, ne rassemblera pas pour autant mais si il y a bien un point sur lequel on sera certainement tous d’accord, c’est que Daniel Radcliffe bah… il déchire. Son jeu d’acteur n’est plus à prouver mais c’est vrai que l’école des sorciers n’est jamais très loin et qu’il est toujours obligé de nous faire oublier Harry Potter à chacune de ces prestations et le pire, c’est qu’il y arrive. Radcliffe n’abuse jamais, ne force pas, il est juste, il est bon et là encore, il nous montre ses qualités. Il tient le film sur ses épaules pendant près d’une heure et demie sans jamais nous ennuyer. Samara Weaving est aussi très bonne dans le film (calme toi…). Je l’avais adoré dans Wedding Nightmare ou elle avait déjà un rôle complètement dingue dans un film là encore déjanté. Ce style de cinéma lui va à ravir et la « Margot Robbie » des bacs à sable mériterait de tenir l’affiche de films plus ambitieux. Bref, vous l’avez compris, le casting du film est au top, il est d’ailleurs une des grandes forces de ce métrage. Un autre point fort du film est son dynamisme. Le film est rythmé et bien orchestré. On ne s’ennuie pas une seconde, je vous le garantis. 

Pour conclure, je dirais que sa violence gratuite couplé à son manque d’ingéniosité font que ce film ne se démarque pas des autres métrage du même genre. Malgré son fun assumé, son manque de profondeur peut en faire une œuvre très anecdotique, il n’en reste pas moins viscéralement et complètement Popcorne ! Je ne vous le déconseille pas, bien au contraire pour autant, ne vous attendez pas à la révolution du genre, vous seriez déçu.

0
Ma note sur 10

Edité par Jonathan

Commentaires

Laisser un commentaire

Loading…

0

On note: Jessie (Netflix)

10 questions sur: Peaky Blinders